Un community manager doit il être expert de tous les réseaux sociaux ?

Le community manager a en charge l’amélioration de la visibilité de l’entreprise sur le web. Il gère la communauté sur les réseaux sociaux et se charge de la modération des commentaires. Pour ce faire, il doit avoir une bonne connaissance du fonctionnement des médias sociaux. S’il n’est pas tenu de les connaître tous, il doit être expert dans les plus répandus.

C’est qui le community manager ?

Le community manager ou l’animateur de communauté est un professionnel du web qui a la lourde responsabilité de gérer et d’animer la communauté web. C’est un métier émergeant dont les activités sont basées sur le web, et à ce titre, le community manager dispose d’espaces conversationnels dédiés. Il a la réputation d’un expert des réseaux sociaux et a l’obligation de les maîtriser, car l’exercice de ses fonctions en dépend. Le community manager peut être employé dans une agence digitale tout comme il peut être salarié dans une entreprise. Il peut aussi exercer sa profession en tant que freelance.

Sa principale mission est de coordonner et d’animer les échanges et les posts entre les membres de sa communauté. Il s’agit des internautes connectés aux différents réseaux sociaux dont il a la charge. À ce titre, il est perçu à tort ou à raison comme une forme évolutive du modérateur des foras ou un webmaster moderne.

Le community manager est la vitrine de la marque qu’il représente, et il joue le rôle d’intermédiaire entre l’entreprise et les internautes. C’est lui qui porte le message de l’entreprise (ses valeurs, les offres, les produits et prestations, la communication digitale, etc.). Il fait remonter les informations recueillies auprès de la communauté en cas de besoin.

Gestion des réseaux sociaux

La gestion des réseaux n’est pas accessible à tous. Le community manager a des compétences qui le mettent au centre des réseaux sociaux. C’est un professionnel de la rédaction de contenu qui contribue à la communication d’entreprise ainsi qu’à la stratégie digitale. Il doit avoir une bonne culture du web et une connaissance prononcée des principaux réseaux sociaux et de leurs outils. Il doit aussi faire preuve de curiosité et de réactivité en vue de s’adapter, car les métiers du web sont évolutifs.

En tant que professionnel du web, il doit être capable de naviguer sur les différentes tendances et avoir une vision du développement et de la croissance de l’entreprise via les réseaux sociaux. S’il ne peut maîtriser tous les réseaux sociaux, il doit cibler les plus pertinents sur lesquels il doit se perfectionner et concentrer son énergie. Actuellement, le réseau social le plus en vogue est Facebook avec plus de deux milliards d’abonnés. C’est le terrain propice pour développer une communauté et faire valoir sa marque. C’est ce principal réseau que le community manager doit maîtriser en premier.

YouTube, qui n’est pas moindre non plus, génère des centaines de millions de vue par jour. Pour la visibilité de sa marque, le community manager doit maîtriser également ce réseau social. Les vidéos font partie intégrante des contenus web et participent au développement de la structure. Les vidéos apparaissent également comme résultat de recherche dans les moteurs de recherche. Il s’agit donc d’une solution à ne pas négliger.

Sans être expert dans les autres réseaux sociaux, le community manager doit, tout de même, en connaître les rouages. Instagram, Tweeter, LinkedIn ont des portées non négligeables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top