Comment réaliser un bilan médiatique ?

Toute entreprise, dans sa vision de développer ses actions, a besoins de plusieurs canaux pour avoir plus de visibilité. La réalisation d’un bilan à partir des médias est devenue le canal important pour mesurer les revenus de ces actions. Suivez dans cet article les étapes de la réalisation d’un bilan médiatique.

Les étapes de la réalisation d’un bilan médiatique

Très utile pour les planificateurs d’actions, le bilan médiatique est un outil qui permet d’avoir des informations sensibles pour mesurer ou optimiser une stratégie. Pour réaliser ce bilan, il faut prendre par trois étapes obligatoirement.

D’abord, vous devez identifier le corpus des retombées. Cette première étape prend en compte les retombées presse auxquelles viennent s’ajouter celles de la radio, de la télévision, du web et des réseaux sociaux. Il est préférable d’énoncer, au départ, les aspects autour desquels votre étude va tourner. Pour finir cette première étape, songez à prévoir une veille média.

La deuxième étape est celle de l’analyse des retombées à partir des personnes qui visitent chaque fois les canaux de communication. Lors du bilan, il va falloir regrouper les personnes par catégorie de médias.

Enfin, la dernière étape consiste à examiner les données quantitatives et à rédiger le bilan médiatique. Le plus grand travail se trouve à ce niveau avec l’analyse des résultats en forme de graphiques ou de tableaux suivis des commentaires détaillés. Cette dernière étape permet de corréler les résultats du bilan avec les objectifs de départ.

Quels sont les indicateurs observables à partir des étapes d’un bilan médiatique ?

Qui parle d’indicateurs parle d’enjeux dans un bilan médiatique et en même temps des données mesurables. Le discours qui impacte un public peut avoir un enjeu quantitatif ou qualitatif à partir des actions réalisées.

Quelques-uns des indicateurs les plus souvent communs aux entreprises sont : les retombées mesurables, l’espace rédactionnel, les opportunités liées aux publicités, le taux de médiatisation au niveau des supports, l’incidence des prises de parole, les publics touchés et bien d’autres encore.

L’analyse pluri médias est donc remarquée à travers ces indicateurs qui sont les résultantes des actions des entreprises. Une fois que les étapes de réalisation du bilan médiatique sont respectées, le social média planner peut commencer par aborder chaque indicateur en fonction du type de bilan qu’il a choisi.

Quels formats pour réaliser un bilan médiatique en fonction des enjeux ?

En fonction des enjeux et des cibles que vous souhaitez atteindre, il existe des formats classiques pour réaliser votre bilan média. L’infographie est une option intéressante en matière de bilan, sans oublier le reporting Excel ou la présentation PowerPoint détaillée.

D’autres planificateurs peuvent préférer la note de synthèse ou un format prédéfini par la direction. Il faut noter que chaque format dépend des objectifs de départ comme au niveau des étapes. En effet, le bilan médiatique doit avoir un objectif, et c’est à partir de ce dernier que le tout se construit. Par conséquent, c’est depuis le début de la programmation des actions ou de la mise d’une marque sur le marché que les formats sont prédéfinis. Il faut ajouter que le format tient compte également des indicateurs que vous avez personnalisés pour vos actions. Enfin, il faut souligner la complexité de la réalisation des formats qui peuvent apporter des résultats mélioratifs.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top