Comment rédiger un bon livre blanc ?

Le livre blanc représente, en quelque sorte, le poumon de la stratégie inbound marketing des entreprises B2B. Abordant une problématique précise et spécifique, ce livre est rédigé par le rédacteur web à l’attention des prospects ou clients potentiels en vue d’apporter une réponse claire et savamment construite. Les thématiques abordées convergent à la valorisation des atouts et de l’expertise de votre entreprise ou marque.

Souhaitez-vous écrire un excellent livre blanc, poignant et attractif pour optimiser votre stratégie de marketing digital ? Le bon livre blanc est celui qui se révèle digeste, riche en informations vérifiées et suscitant véritablement l’engouement des lecteurs.

Découvrez dans cet article les techniques indispensables à la rédaction d’un livre blanc de meilleure qualité pour générer un nombre impressionnant de leads.

Établir clairement les objectifs du livre blanc

Le livre blanc que vous envisagez de rédiger doit être la réponse à une question particulière. Son but doit être clair et dénué de tout quiproquo. Le bon livre blanc est celui qui s’inscrit dans la logique de la satisfaction d’un double objectif. Premièrement, votre livre doit répondre aux attentes de votre entreprise. Deuxièmement, il doit pouvoir satisfaire les besoins des personnes auxquelles il est destiné.

Pourquoi est-il si important de définir les buts de votre livre blanc en amont ? La réponse à cette question est toute simple. C’est un travail préalable qui facilitera non seulement la détermination du plan de rédaction, mais il servira également de tremplin à la rédaction intégrale du document.

Choisir la cible et l’angle d’attaque de votre livre blanc

La qualité de votre livre dépend intrinsèquement de la définition de la cible et de son angle d’attaque. Si vous rédigez votre livre blanc en vrac, il n’y a pratiquement aucune chance que vous atteigniez vos objectifs et touchiez profondément votre lectorat. La définition de la cible doit être réalisée en vous basant sur le buyer persona et le rang qu’il occupe dans le cycle d’achat. En procédant ainsi, vous connaîtrez mieux les attentes des prospects afin de leur offrir un contenu rédactionnel à l’image de ce qu’ils espèrent avoir.

Pour trouver un bon angle d’attaque, pas besoin de chercher loin. Il suffit de consulter votre stratégie inbound marketing pour vous imprégner des caractéristiques des buyer personas de votre entreprise. C’est sur cette base que vous déterminerez l’angle d’attaque propice à votre livre blanc.

Rédiger des titres accrocheurs et percutants pour attirer l’attention

Dans la plupart des cas, le titre est le premier élément qui pousse l’internaute à télécharger et lire un livre. Si votre titre est accrocheur, clair et poignant, il incitera les lecteurs à découvrir le contenu de votre livre blanc.

Votre titre doit être simple, osé et rester collé à la problématique globale du livre blanc. Idéalement, intégrez un mot-clé incisif et mordant dans le titre de votre livre.

Faire attention au style d’écriture et à la structure du livre

Un livre blanc mal rédigé et négligeant les principes fondamentaux de l’écriture dégoûte plus qu’il ne plaît. Pour éviter ce piège vicieux et fatal, vous devez parvenir à soigner votre rédaction. Comment vous y prendre donc ?

En premier lieu, votre style d’écriture doit être simple et formulé dans un registre accessible à vos cibles et lecteurs. La structure du livre doit être aérée, les idées émises doivent être cohérentes et logiques. Respectez la progression des idées et évitez les amalgames dans la hiérarchisation de votre description ou argumentaire.

Par ailleurs, si votre livre comprend plusieurs chapitres, il est conseillé de faire un brainstorming à la fin de chacun d’entre eux. Cette technique permet aux lecteurs de retenir les points précis et importants de chaque développement. 

Toutefois, sachez qu’un livre blanc n’est pas une tribune pour présenter vos produits. Il faut juste parler d’une problématique précise et prouver votre expertise dans le domaine.

Faire une présentation de votre marque ou entreprise

Il est difficile d’imaginer un livre blanc à succès pour générer des prospects sans parler indirectement de vos services. Ainsi, un bon livre blanc doit contenir une brève présentation de votre entreprise. Elle doit être placée en bas du sommaire de votre livre et expliquer vos domaines d’intervention et expériences.

Inclure des visuels poignants pour attirer l’attention de votre lectorat

Les photos, les infographies, les graphiques et les schémas sont les armes secrètes d’un livre blanc à succès. Les images permettent de faire passer des messages clés au lecteur en dehors de l’usage des mots.

Faire un call-to-action

Le call-to-action consiste à inviter le lecteur à passer à l’action. C’est la tribune où vous devez l’inciter à faire quelque chose compte tenu des raisons évoquées dans le livre. Le call-to-action doit être placé au niveau de la conclusion ou carrément intégré à la toute dernière page du livre.

Indiquer les cordonnées de votre entreprise

Le livre blanc doit impérativement contenir les coordonnées (siège social, numéro de téléphone, fax, site web…) de votre entreprise. Il permettra aux prospects atteints de vous joindre facilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top